Un merveilleux poème de Maya Angelou poétesse, écrivain et chanteuse africaine-américaine. Née le 4 Avril 1928 à Saint Louis (Missouri, Etats-Unis), elle fut également aux côtés du Pasteur Martin Luther King, combattante pour les droits civiques.

 Je suis française, africaine, noire, et à une heure où sont niés tant mon héritage culturel que mes droits citoyens et même ma légitimité à être membre de cette nation, « And Still I rise » publié en 1978 est une litanie que j’aime méditer (ce lien vous permet de l'entendre lu par son auteur) :

 

You may write me down in history / Vous pouvez me rabaisser aux yeux de l’histoire

With your bitter, twisted lies / Avec vos mensonges tordus et amers

You may trod me in the very dirt / Vous pouvez me trainer dans la boue

But still, like dust, I'll rise / Mais à chaque fois, comme la poussière, je me soulèverai


Does my sassiness upset you ? / Est-ce que mon bonheur vous contrarie ?

Why are you beset with gloom / Pourquoi tant vous attrister parce que je ris

'Cause I walk like I've got oil wells / Comme si j'avais trouvé un puit de pétrole

Pumping in my living room ? / Au beau milieu de mon salon ?


Just like moons and like suns / Comme la lune et le soleil

With the certainty of tides / Avec la certitude des marées

Just like hopes springing high / Comme l’espoir qui élève haut

Still I'll rise / A chaque fois je me soulèverai


Did you want to see me broken / Vouliez-vous me voir cassé

Bowed head and lowered eyes / Tête courbée et yeux baissés

Shoulders falling down like teardrops / Les épaules tombant comme des larmes

Weakened by my soulful cries / Affaiblie par mes cris déchirants


Does my haughtiness offend you / Êtes-vous offensés par ma fierté ?

Don't you take it awful hard / Ne le prenez pas mal

'Cause I laugh like I've got gold mines / Si je ris comme si j’avais des mines d’or

Diggin' in my own back yard / Au beau milieu de mon jardin


You may shoot me with your words / Vous pouvez me fusiller avec vos mots

You may cut me with your eyes / Vous pouvez me lacérer de vos yeux

You may kill me with your hatefulness / Vous pouvez me tuer de votre haine

But still, like air, I'll rise / A chaque fois, comme l’air, je me soulèverai


Does my sexiness upset you / Est-ce que mon érotisme vous dérange?

Does it come as a surprise / Est-ce surprenant

That I dance like I've got diamonds / que je danse comme si j’avais des diamants

At the meeting of my thighs ? / entre les cuisses ?


Out of the huts of history's shame / M’extirpant des taudis honteux de l'histoire

I rise / Je me soulève

 

Up from a past that's rooted in pain / Hors d'un passé enraciné dans la douleur

I rise / Je me soulève

 

I'm a black ocean, leaping and wide / Je suis un océan, bondissant et vaste

Welling and swelling I bear in the tide / Jaillissant et enflant je supporte vents et marées

Leaving behind nights of terror and fear / Laissant derrière moi les nuits de terreur et de peur

I rise / Je me soulève

Into a daybreak that's wondrously clear / Dans une aurore merveilleusement claire

I rise / Je me soulève

 

Bringing the gifts that my ancestors gave / Apportant les dons reçus de mes ancêtres

I am the dream and the hope of the slave / Je suis le rêve et l’espoir de l’esclave

 

I rise / Je me soulève

 I rise / Je me soulève

I rise / Je me soulève

 

Still I rise